Articles

Dernier article

Coaching scolaire et d'orientation pour nos 14-26 ans.

Image
Ça y est j’ai enfin décidé de passer à l’action. Après avoir accompagné mes enfants, les amis de mes enfants et les enfants de mes amis dans leur orientation, j’ai décidé de coacher vos ados en mal d’orientation, en décrochage scolaire. Voici le lien de mon site professionnel, n'hésitez pas à le diffuser !
https://julietbonifay.wixsite.com/monsiteLa petite anecdote : j’ai tout simplement commencé avec ma fille qui était en total décrochage scolaire. J’ai au départ contacté les référents du décrochage scolaire afin qu’elle raccroche. Mais rien 😞 la personne en charge de la remotiver l’a tout simplement laissée tomber avec pour raison : manque de motivation pour une voie, doit affiner ses choix.Face à ce manque de suivi, j’ai pris le taureau par les cornes et j’ai décidé de m’occuper personnellement de son raccrochage. Pour cela, je me suis renseignée sur toutes les voies possibles.J’ai ensuite invité ma fille au resto en lui parlant de toutes les filières possibles et en la laissan…

Un podcast qui pourra faire écho pour les ados et leurs parents, La Leçon.

Image
Echouer, qu'est-ce que ça nous inspire ?

Au départ, on assimile cela à l'échec, à quelque chose de négatif. On ne peut pas aller plus bas que cela.



Et pourtant, l'apprentissage ne se fait-il pas aussi de nos erreurs ?

Echouer, c'est également être déplacé ailleurs, peut-être là où nous n'avions aucune certitude.

Le Podcast sur l'art d'échouer de Pauline Grisoni, La leçon, est une véritable pépite.

D'ailleurs, ce podcast porte bien son nom car la plupart des personnes interviewées ont reçu une leçon qui les a amenées vers d'autres horizons avec, à la clef, une belle réussite.

En écoutant ces parcours inspirants, vous pourrez peut-être réfléchir à votre parcours et aux bénéfices que vous pourrez en tirer.

Une petite rétrospective sur nos échecs peut être utile pour réussir ou changer !

En attendant, je vous laisse le lien et vous souhaite une bonne écoute 👍



https://podcast.ausha.co/la-lecon-le-podcast-sur-l-art-d-echouer

Les cahiers de Jules et Léonie en période de confinement !

Image
Pourquoi vous proposer ces cahiers de vacances ?

Parce qu'ils sont différents !

C'est le moyen d'apprendre ou de réviser des notions transversales  avec un support qu'est l'Histoire.
Cette approche est ludique.
Ces cahiers de vacances aident les enfants à grandir en tenant compte de l'intégralité de leur personne.

Le fil conducteur est l'exploration de Jules et Léonie à travers l'Histoire et bien sûr de leur mascotte Pouic Pouic qui a un regard extérieur sur les apprentissages.

Cette approche aiguise la curiosité et donne l'envie d'apprendre. L'enfant trouve du sens à ses apprentissages en alliant, jeux, recherches et constructions.

Ces cahiers concernent aujourd'hui 3 niveaux : entrée au CM1, au CM2 et en 6ème.

Vous les trouverez à La FNAC, chez Cultura et sur le site www.julesetleonie.com



Prenez bien soin de vous !

Image
Aujourd'hui, face à l'épidémie, les gens ont changé leurs formules pour se quitter. La plus courante est : "prenez bien soin de vous!"

On se rend compte que les marques d'attention, l'interaction entre les gens restent essentielles pour se sentir exister.

Les chaînes de solidarité se développent et c'est ce qu'il faut mettre en avant et donner en exemple à nos enfants. Cela pourra leur donner de l'espoir, l'espoir que tout continue même si c'est peu perceptible.

Pourquoi ne pas proposer à son ado de s'inscrire sur la réserve civique en proposant d'appeler des séniors isolés ? Ou s'il est plus grand, étudiant et à la campagne, d'aller travailler chez des agriculteurs?

L'important est de montrer que la vie continue d'une autre manière. Pourquoi ne pas en profiter pour s'interroger avec ses enfants du sens que l'on aimerait donner à sa vie.
C'est peut-être une opportunité dans un monde qui bouge à 100 à l…

Nos ados au temps du confinement !

Image
Le confinement n'est pas facile pour toute la famille. il faut trouver ses marques.
Nous n'avons plus l'habitude de vivre continuellement ensemble 😠

La période de l'adolescence est un moment où son enfant veut prendre des distances pour se construire et là, on lui impose un huit-clos.

Comment faire pour lui donner le sentiment d'être libre, sans marcher sur ses plates bandes?

En dehors de ses obligations scolaires, lui laisser son mobile ou  son ordi afin qu'il puisse interagir avec les siens. Quoi de plus précieux que sa communauté de potes dans les moments difficiles !

Votre ado ne veut pas sortir et paraît ne pas être touché par la situation inédite et anxiogène.

Détrompez-vous ! S'il ne se confie pas à vous, cela ne veut pas dire qu'il n'est pas inquiet.

Dédramatisez et proposez lui, par moment, une activité ensemble, jeux, débat, sport, atelier cuisine, film, musique, photos 👍

Parlez de l'après, des vacances, par exemple.

Mais respectez ses…

Nid vide : retraite ou renouveau pour les parents ?

Image
Pourquoi ce sujet ?

Tout simplement parce que ça me touche personnellement. Mes grands ados quittent le nid pour faire leurs études !


Au départ, nous les élevons pour qu'ils grandissent. Nous sommes également fiers de leurs réussites et de leurs projets d'études ou de vie mais quand arrive le départ, c'est le grand vide...😞

Cela porte très bien son nom d'ailleurs, le syndrome du nid vide.

On vit une réelle crise existentielle qui remue notre parentalité. Il faut trouver une autre place.

On se demande si c'est déjà un premier pas vers la vieillesse. En effet, ces charmants ados ont fait vivre la maison, tant d'un point de vue logistique qu'humain avec de l'agitation, de la joie mais également des cris. Enfin,  la vie quoi !

Et tout à coup, vous disposez de toutes vos soirées !!!

On a tendance à se demander si on va garder les chambres aménagées comme elles étaient sans ne rien changer tel un musée de notre parentalité ou à l'opposé réinvestir ces li…

Témoignage de Rosa : réflexion sur les différences d'approches et d'enseignements et le choix d'études à l'international.

Image
Témoignage de Rosa sur son parcours international au lycée français de New York.



Parentado : peux-tu me parler de ton arrivée aux USA dans ton nouvel établissement et des différences d'enseignements entre la France et l'étranger ?


Rosa : Quand je suis arrivée, l’intégration a été plutôt rapide car les élèves sont habitués à accueillir des nouveaux comme il y a beaucoup d’expatriés. Il y a différents groupes d’amis pas mal en fonction de la nationalité, si on est français ou américain mais comme la promo est petite, tout le monde se connaît. L’un des plus gros changements, comparé à la France, c’est le process (la procédure d'entrée) d’application aux universités.
Dès la 2nde on a des meetings, conférences.... et surtout on doit constamment penser aux universités dans ce qu’on fait : community service, clubs, sports, prix.... Et aussi, j’ai plus de cours en anglais et c’est un vrai changement. Les cours d’anglais sont comme des cours de français au niveau du contenu…